AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Evénement N°4

C'est le moment pour vos personnages de faire ce qu'ils n'ont jamais osé avant

Chronologie

N'oubliez pas de dater vos RP par rapport à l’événement en cours

Et une année, une !

La MAJ des un an se termine ! Rendez-vous ici pour en savoir plus


Partagez | 


 

 Reluctant to grow up (Am)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Derrière l'écran : c'est un peu kaka tout ça
Double compte : Caro et Amy
Avatar : Helena Bonham Carter
Crédits : Me

Messages : 37
Points gagnés : 2
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Libraire
Age : 35 ans.
Situation : Célibataire et maman de Miss Cupidon visiblement...

MessageSujet: Reluctant to grow up (Am)   Sam 21 Jan - 21:18

Amely Ozbourne



Drink books, read coffee and… Oh wait.


Âge : Il paraîtrait que j’ai trente-cinq ans. Ouch, ça fait mal à la jeunesse ça… Date et lieu de naissance : Je suis née dans un petit village du Montana, le 3 mars 1981, par « accident ». Origine(s) et nationalité : Je suis canadienne. Occupation(s) : Je suis libraire, et essaye tant bien que mal de vaincre la flemme afin d’écrire un bouquin. Situation financière : Limite, mais je m’en sors. Situation amoureuse : Célibataire (ou mariée à mes bouquins, au choix), avec une fille qui s’entête à vouloir me caser avec n’importe qui... A Thunder Bay depuis... : Dix ans, peu après la naissance de ma fille. Etat d'esprit par rapport à l'annonce de la fin du monde : Ecoutez. Moi j’dis, Bruce Willis il était carrément sympa dans Armaggedon, et je suis sûre qu’il a un admirateur secret qui rêve de réaliser son exploi (je vous rassure d’avance, c’est pas moi, personnellement je suis plutôt en position latérale de sécurité au fin fond d’une armoire…). Traits de caractère : On dit souvent que je suis l’incarnation de la gentillesse à l’état pur. D’un côté, c’est assez vrai : Aux premiers abords très souriante, j’inspire de suite la confiance et je suis toujours prête à aider quelqu’un en difficulté. Je suis une femme très dynamique, avec un bon sens de l’humour et qui ne se gêne pas pour en placer une. Plutôt taquine, si je commence à vous embêter vous pouvez être sûr et certain que c’est parce que je vous apprécie. Qui aime bien châtie bien, comme on dit. Très franche, j’ai toujours mes propres avis sur les choses et je les clame haut et fort. Pour moi, c’est quelque chose d’important, de pouvoir s’exprimer et donner son avis sur différents sujets. Je suis plutôt douce dans sa façon d’être et il m’arrive souvent d’avoir un certain regard maternel sur ce qui m’entoure. Quand j’apprécie quelqu’un, je sais le lui faire savoir à ma propre façon, ce qui me rend totalement unique en mon genre, là aussi selon certaines personnes (évitons le risque de paraître égocentrique, cela ne me ressemble pas vraiment). Mais il y a tout un paradoxe qui fait que je suis aussi gentille que difficile à vivre : En effet, j’aime me faire remarquer. Bien loin d’être discrète, je fais toujours les choses en les assumant parfaitement. Vraiment pas calme, comme nana, même parfois pire qu'un gosse hyperactif d'ailleurs. Plutôt insolite, on me qualifierait même d’originale face à ce petit trait de caractère. Mais bon, après, ce n’est qu’un détail, non ?
Malgré cette dimension sympathique, je ne me laisse absolument pas faire. Même si je m’énerve rarement, quand je suis en colère il ne vaut mieux ne pas être sur mon chemin. Il peut m’arriver d’avoir des sautes d’humeur, mais il faut vraiment me pousser à bout pour. Je suis plus du genre à chercher à m’expliquer avec quelqu’un plutôt que de me mettre à lui hurler dessus. Mais malgré ça, je ne sais absolument pas être méchante, ce qui fait que je ne suis pas à l’abri de me faire marcher sur les pieds ou bien de personnes cherchant à profiter. J’essaye tout de même de faire attention, et je suis plutôt méfiante par rapport à ça mine de rien.



Groupe : « Maman a dit de ne jamais abandonner ! » Avatar : Helena Bonham Carter. Crédits : Fanpop, essentiellement.






(01) J’ai toujours préféré qu’on m’appelle juste Am’. C’est pourquoi j’ai pris cette vilaine habitude de le dire à n’importe qui lorsque je me présente : « Amely enchantée, mais appelez moi juste Am’ ! » Et quand je dis n’importe qui, c’est VRAIMENT n’importe qui. Genre une caissière, mon banquier, les profs d’Eidyn, etc… Autant vous dire que des fois ça me crée des situations assez cocasses. (02) J’adore les chats. J’ai toujours dit que je finirais vieille fille avec vingt chats à mes côtés, d’ailleurs. Enfin pour le moment j’en ai un seul. Au départ, il devait s’appeler Belaud, comme le chat de Du Bellay. Mais vu qu’à chat idiot, nom idiot selon moi même, il s’appelle maintenant Captain Tacos. (03) Passionnée par la littérature, j’ai fait des études de lettres pour finalement me retrouver libraire. Loin de moi l’idée de ne pas apprécier mon métier, c’est seulement que je n’aime pas vraiment la librairie dans laquelle je travaille pour le moment. J’ai pour rêve d’ouvrir la mienne, où l’on vendrait surtout des livres d’occasions et où il y aurait un petit coin cosy avec fauteuils pour lire tranquillement. A et aussi : A mort les liseuses ! (04) Si je ne m’étais pas tournée vers les études de lettres, j’aurais certainement fait aide à la personne pour devenir aide-soignante en maison de retraite. J’aime beaucoup les personnes âgées, elles sont selon moi aussi intéressantes que les bouquins : Pleines d’histoires à raconter ! C’est aussi pourquoi tous les mercredi après-midi je me rends dans une maison de retraite par pur bénévolat afin de faire la lecture de classiques aux personnes âgées, et écouter leurs histoires en retour. (05) Grâce à mes études littéraires, je sais parler plusieurs langues dont le français et l’italien, mais aussi certaines que j’ai apprises en autodidacte comme le finnois, le polonais, le japonais et le népalais. J’aime bien m’en amuser parfois, quand quelqu’un m’énerve je jure dans une langue étrangère, comme ça il ne comprend absolument rien !  (06) J’adore les vieux objets et mon appartement, aussi petit soit-il, regorge de vieilles antiquités si bien qu’on pourrait véritablement le confondre avec un antiquaire. Je récupère absolument tout, en brocante ou même lorsque je trouve quelque chose abandonné près d’une poubelle et qui me plait et aime dénicher quelques raretés. Mais bon, vu le manque de place actuel, je me suis un peu calmée. (07) Je suis PIRE qu’une grosse feignasse. J’aime ne rien faire, larver sous la couverture. Je suis sûre et certaine que j’ai hérité ça d’une vie antérieure dans laquelle j’étais probablement une limace. Une limace dodue et heureuse. (08) J’aime énormément les jeux vidéos retro. Je possède pas mal de consoles, et passe énormément de temps devant si bien qu’il m’arrive de ne pas dormir de la nuit pour terminer un jeu. Même en semaine oui, je vous raconte même pas les cernes…  (09) J’ai un sytle vestimentaire vraiment particulier, mais j’aime porter ce qui me plait avant tout. Des fois je peux très bien sortir vêtue sobrement, d’autres fois je suis capable d’être confondue avec le groupe d’ados gothiques du coin. En général, j’aime ce qui est original.  (10) J’aime énormément la cuisine asiatique, notamment les Dorayaki fourrés au chocolat. C’est tellement bon ! Je pourrais me nourrir seulement de ça. Et de marrons chauds, aussi. (11) J’essaye tant bien que mal d’écrire un livre de science-fiction, mais la flemme plus le manque d’inspiration agrémenté du syndrome de la page blanche, ça fait vraiment pas bon ménage… Au final, je passe plus de temps dans le canapé que sur Word. (12) Grande amoureuse des animaux, je suis dans la cause animale depuis bien des années. Je ne supporte pas que l’on fasse du mal à l’un de ces êtres qui d’après moi méritent parfois mieux que de simples humains. Je suis toujours très proche des bestioles et n’ai peur d’aucunes d’elles. Parfois, j’aime même être seule avec eux plutôt qu’avec la compagnie bipède. Ils sont reposants. (13) Je suis mère d’une fille de 13 ans, Eidyn. Je l’ai eue assez jeune, et son père m’a abandonnée après que je lui ai appris la nouvelle, et ce après trois ans de vie commune. Je ne l’ai jamais vraiment digéré et bien qu’aujourd’hui je ne le montre absolument pas, je ne fait plus confiance à personne en matière d’amour. (14) Eidyn et moi sommes très proches, et on dirait davantage des meilleures amies plutôt que la mère et sa fille. On fait énormément de choses ensemble, et elle est la personne la plus importante à mes yeux. Elle passe avant toute chose. (15) On a toutes les deux un petit rituel :  tous les matins on se donne un mot ridicule ou non, Eydin doit le placer pendant un cour, dans une copie ou en guise de réponse à l’un de ses profs et je dois l’utiliser à la librairie, ou bien le placer dans mon roman. Et quand on se retrouve le soir, on se raconte comment on a fait et comment ont réagis les autres. (16) Même si je n’étais pas une enfant désirée et qu’elle ne m’a pas élevée comme je l’aurais voulu, ma mère persiste à vouloir me voir et nous rendre régulièrement visite à Eidyn et moi. Exécrable au possible, on cherche à tous faire pour l’éviter et inventer les pires stratagèmes qui soient. Pour tout vous dire, le chat est déjà censé être mort trois fois, j’crois que la prochaine fois il se fera juste enlevé par des martiens, parce qu’on manque un peu d’idées… (17) J’aime beaucoup le spiritisme, et crois dur comme fer au paranormal, une « passion » hors du commun que je partage aussi avec ma fille. On adore d’ailleurs nous moquer des films mal faits traitant sur le sujet, et on est bien les seules qui seraient capables d’éclater de rire en plein milieu alors qu’il n’y a à priori rien de drôle et que tout le monde semble tendu. (18) Il nous est déjà arrivé, pour nous amuser, de nous donner des défis complètement débiles. C’est d’ailleurs de là d’où vient l’histoire du mot. Mais bon, une fois j’ai tout de même dut glisser des mots d’amour dans certains livres de la librairie pour faire croire à une correspondance passionnée, et elle a dut un jour demander à l’un de ses profs si les poulets aimaient bien faire de la bicyclette… Oui autant vous dire qu’on a une imagination débordante !(19) Eidyn s’est depuis quelques temps mit en tête qu’être mère célibataire de m’allait pas du tout, et elle cherche désespérément à me caser avec absolument n’importe qui… Et elle pérsévère en plus, c’est ça le pire ! Non pas que je n’ai pas vraiment envie de rencontrer quelqu’un, mais j’ai encore du mal à m’y faire…(20) Cachez moi siouplait…




KAKA

Beh ouais, c'encore moi.    



Dernière édition par Amely Ozbourne le Dim 29 Jan - 23:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : c'est un peu kaka tout ça
Double compte : Caro et Amy
Avatar : Helena Bonham Carter
Crédits : Me

Messages : 37
Points gagnés : 2
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Libraire
Age : 35 ans.
Situation : Célibataire et maman de Miss Cupidon visiblement...

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Sam 21 Jan - 21:18



La fillette aux livres
Solitude ∞ Tu connais le principe du déni de grossesse ? Bon j’vais pas rentrer dans les détails, mais s’tu veux c’est dans ce contexte-ci que je suis née. Une aventure d’un soir, pouf, en cloque la demoiselle. Sauf que vu qu’elle ne le voulait pas, elle a fait comme si de rien n’était. Du genre, partir en voyage avec sa meilleure amie dans le Montana à son neuvième mois de grossesse. Hey salut, j’suis là moi ! Ça elle l’a vite compris la miss Ozbourne, elle faisait moins la maline quand il a fallut la transférer à l’hosto, hein ?
J’ai pas vraiment eu l’enfance que je souhaitais. Ma mère ne m’assumait pas vraiment, mais elle s’occupait quand même de moi bien que très peu. On va dire que tant que j’ai pas été élevée dans un grenier en mode Cendrillon, j’ai été chanceuse. Plutôt libre, je faisais un peu ce que je voulais et elle me laissait tranquille, tant que je ne l’emmerdais pas. Mais bon au début, des baffes je m’en suis prise à cause de ça quand même, jusqu’à ce que je comprenne la leçon. Je la laisse tranquille, elle me laisse tranquille. Basta. C'est dur. Surtout pour une petite fille qui, au fond, aime sa mère.
En fait, je dois dire que c’est dès lors que j’ai commencé à aller à l’école que je me suis vraiment sentie à ma place. Du moins, avec des gens prêts à m’accepter.
J’ai grandi comme ça. Assez seule. Pas de père, une mère absente et qui ne m’aimait pas vraiment ni ne m’assumait. C’est dans ce contexte que j’ai découvert les livres. D’abord à l’école, puis à la bibliothèque. Je m’y enfermais, et n’en sortais qu’une fois la dernière page tournée. Toutes ces histoires constituaient celles dont une enfant rêve, les aventures qu’une gamine aurait aimé jouer avec son entourage.
Pour moi c’est une bonne chose d’avoir découvert les bouquins. Ils comblaient ma solitude comme rien d’autres. J’étais la fillette aux livres, celle qui pendant la récréation ne jouait qu’avec ces héros imaginaire.


L’adolescente rebelle
Naïveté ∞ Autant vous avouez que ce n’est pas du tout facile pour une adolescente de s’assumer et de grandir correctement avec ce sentiment de toujours se sentir détestée. Qu’est-ce que tu crois qu’il se passe quand tu commences à t’affirmer, à entrer dans la crise d’ado ? Bah évidemment, t’en veux à mort à ta mère, tu lui reproches l’éducation qu’elle ne t’as pas donné, puis tu commences à faire des conneries pour te faire remarquer. Elle a eu beaucoup de chance que je n’étais pas ce genre de personne à aller me convertir en punk pour ça mais… J’en étais quand même pas loin. La musique à fond dans la chambre pour la faire gueuler, les posters de Kiss un peu de partout, l’alcool, la clope, et j’en passe peut-être… L’adolescente un peu rebelle, en gros. Puis j’ai vu que ça servait à rien. Que de toute façon, elle ne m’avait jamais voulue, et qu’elle ne me voudrait jamais.
Alors quand j’ai eu dix-neuf ans, je m’suis barrée, sans même attendre la majorité. Avec Andrew, mon petit ami de l’époque. Je sais pas vraiment ce que ça lui a fait à ma mère, que je me tire comme ça, mais je sais que ça ne l’a pas laissée indifférente. De toute façon, je m’en fichais. J’avais suffisamment souffert comme ça.
Andrew avait petit studio en plein centre-ville. Tout près de l’établissement dans lequel je poursuivais mes études. C’était très petit, mais ça suffisait. Il y avait assez de place pour nous deux, mes livres et ses albums de rock. Pour subvenir à nos besoins, j'acceptais tous types de petits boulots, tandis que lui travaillait en tant que serveur et faisait parfois des concerts de rue avec son groupe.
Aussi naïve que j’ai pu l’être, j’ai pensé dès ce jour que ma vie était faite.


La future mère abandonnée
Perdue ∞ Jusqu'au jour où je suis tombée enceinte. J'avais 22 ans. Au début, j'étais heureuse. Pour moi, avoir un enfant c'était prendre une revanche sur ma mère, lui montrer ce que c'était d'avoir une véritable famille. Mais rien ne s'est passé comme je l'aurais voulu. Pourtant, j'avais tout prévu. Dès que j'ai appris ma grossesse, je l'ai annoncée à Andrew. C'était un soir, je l'avais demandé de me rejoindre dans un petit restaurant italien où l'on avait l'habitude de manger parfois. Je lui ai annoncé à la fin du repas. Au début, j'ai bien vu qu'il ne savait pas comment réagir. Il m'a demandé de l'attendre un instant, puis il est sorti. Le choc, certainement. Et moi bah... Je souriais, tout en l'attendant pour le laisser reprendre ses émotions.
Il n'est jamais revenu. Je l'ai attendu jusqu'à la fermeture du petit restaurant, jusqu'à même ce qu'on me demande gentiment de partir. Ne sachant plus trop quoi penser, perdue, je suis rentrée au studio que j'ai trouvé vide. Andrew n'était pas là, tout comme ses affaires. Seule une enveloppe gisait sur le petit bureau qui nous servait de table, contenant de l'argent. Au début, je n'ai pas compris. Du moins, je ne voulais pas comprendre.
Et puis j'ai vécu la période de ma vie la plus horrible, celle qu'aucune personne n'aimerait vivre. Ma grossesse s'est très mal déroulée tant cet abandon m'a complètement détruite. J'ai du arrêter mes études. Partout où j'allais, j'étais la future mère abandonnée. Celle dont on avait pitié, celle qui n'a jamais compris pourquoi son conjoint s'est barré après trois ans de vie commune. J'étais de nouveau seule.


Un rayon de soleil
Complices ∞ Mais je me suis vite reprise en main. Il était hors de question que j'offre à ma fille la vie que ma propre mère m'a fait subir. D'ailleurs, en parlant d'elle, elle m'a bien évidemment pourrie quand je lui ai annoncé qu'elle allait être grand mère. Mais je n'en ai pas forcément tenu compte, préférant ne pas retomber dans la dépression qui avait suivi le départ d'Andrew. J'allais élever ma fille seule, un point c'est tout, prouver à ma mère qu'elle aurait très bien pu me rendre heureuse.
Eidyn a été un véritable rayon de soleil, une bouffée d'air frais. Même si au début ça a été très compliqué et vraiment dur, je donnais absolument tout de moi même pour subvenir à ses besoins. Et même si cela m'a impliqué de déménager.
Le studio était beaucoup trop petit. J'ai rassemblé mes économie, et lorsqu'Eidyn a atteint l'âge de ses trois ans nous sommes toutes les deux parties pour un tout nouvel endroit : Thunder Bay. Un nouveau départ.
Lorsqu'Eidyn a commencé l'école, je me suis mise à travailler en tant que libraire tout en imposant mes propres horaires comme mère célibataire. Je ne voulais surtout pas prendre une nourrice, et prouver au monde entier que je pouvais me débrouiller seule pour élever ma fille. Ce qui, contre toute attente, fonctionna bel et bien.
Les années ont passées, Eidyn a grandit. Aujourd'hui, nous sommes toutes les deux très proches, très complices et aussi soudées que les doigts de la main. On passe toujours énormément de temps, on se confie sur tout et n'importe quoi comme deux amies le feraient. Eidyn semble heureuse et c'est ce qui suffit à me donner le sourire. Toutes les deux, on se complète. Elle m'a réellement redonné goût à la vie, et à toutes les petites choses du quotidien. Je l'aime comme je n'ai jamais aimé personne.  
J'ai partiellement oublié Andrew. Partiellement car d'un certain côté, comment l'oublier complètement en sachant qu'il est le père de celle qui constitue tout mon bonheur aujourd'hui ? Celle qui d'ailleurs a décidé pour moi qu'il était temps que je me trouve quelqu'un d'autre pour combler le vide qu'il manque dans ma vie, et ne pas demeurer seule comme sa grand mère.
Aujourd'hui, je suis heureuse. Du moins, d'après ce que je montre. C'est en partie vrai, et c'est grâce à ma fille que je parviens à ne pas craquer.
Pour ça, je crois que je ne la remercierais jamais assez.





Last day on Earth


Dernière édition par Amely Ozbourne le Mar 31 Jan - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Derrière l'écran : Adam
Avatar : René Grincourt
Crédits : Skelly ♥

Messages : 631
Points gagnés : 41
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Étudiant en droit
Age : 26 ans
Situation : En deuil pathologique d'une séparation douloureuse, il a retrouvé l'amour sans se douter qu'une surprise l'attend dans le détour

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Sam 21 Jan - 21:39

Rebienvenue chez toiii coucoooou
On l'avait déjà mentionné en CB, mais voilà, HELENA QUOI, et le prénom est superbe Embarassed
J'ai bien hâte de voir la suite !


    Look Away, Look Away
    This boy will wreck your evening, your whole life and your day. Every single rendez-vous is nothing but dismay, so look away, look away, look away ...  
    Ask any stable person should I date him, they will say : Look away, look away, look away ...  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Derrière l'écran : Clark
Avatar : Salvatore Vita
Crédits : Skelly

Messages : 101
Points gagnés : 22
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Enseignant à l'université dans le domaine de la littérature, des arts et langues
Age : 28 ans
Situation : En couple sous le jour d'une femmme. Contre son gré, alors qu'il cherche désespérément à trouver le bon moment pour dire à l'élu de son coeur, qu'il n'est pas réellement le bon genre.

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Sam 21 Jan - 21:44

Re-bienvenue mehe

J'ai fait que lire le début de ta fiche et j'aime déjà bien le personnage mdr J'ai hâte de découvir la suite Caro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : c'est un peu kaka tout ça
Double compte : Caro et Amy
Avatar : Helena Bonham Carter
Crédits : Me

Messages : 37
Points gagnés : 2
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Libraire
Age : 35 ans.
Situation : Célibataire et maman de Miss Cupidon visiblement...

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Sam 21 Jan - 22:21

Merci merci vous deux. mad love
Je suis en train de continuer un peu tout ça.



AMELY

Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Derrière l'écran : Magda.
Avatar : Dylan O'Brien.
Crédits : puckessa (avatar) ; tumblr (gifs) ; myself (signature)

Messages : 431
Points gagnés : 11
Points dépensés : 40 pts

Emploi : serveur (et rigolo de service) au café Le France.
Age : 20 yo
Situation : célibataire.


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Dim 29 Jan - 20:40

L'avatar. Le pseudo. Le métier. Ce perso de ouf quoi omg
Rebienvenue ! kawai



i'm just a child
well I feel just like a child. yeah i feel just like a child. from my womb to my tomb I guess I'll always be a child. well some people try and treat me like a man. yeah some people try and treat me like a man. well I guess they just don't understand. they think I know shit. but that's just it I'm a child.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t486-i-am-superpopular-tommy#6433 http://last-day-on-earth.forumactif.org/t467-si-un-flic-me-dit-papiers-et-que-je-dis-ciseaux-j-ai-gagne-tommy
avatar
Derrière l'écran : c'est un peu kaka tout ça
Double compte : Caro et Amy
Avatar : Helena Bonham Carter
Crédits : Me

Messages : 37
Points gagnés : 2
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Libraire
Age : 35 ans.
Situation : Célibataire et maman de Miss Cupidon visiblement...

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Dim 29 Jan - 23:27

Merci merci Tommy, ça me fait plaisir à lire. mini coeur



AMELY

Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : Killing Joke (ou Camille)
Double compte : Mads Borrow
Avatar : Aubrey Plaza
Crédits : Fassylover (ava), wanderingpelican.tumblr (gifs)

Messages : 687
Points gagnés : 45
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Gardienne du cimetière (glandeuse à plein temps, quoi)
Adresse : Une maison sur East End.
Age : 28 ans.
Situation : Pas facile : j'essaie de me persuader que mon coloc' est juste un mec parmi tant d'autres et je suis faussement en couple avec un gay pour que mes parents me foutent la paix...


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Lun 30 Jan - 22:00

HELENA yeah yeah yeah
Cette actrice est une reine : je crois qu'il n'y a pas un seul de ses films où je ne me suis pas dit "Ouah" wahou in love . Merveilleux choix ma belle hug hug mini coeur !!
Re-bienvenue chez toi hihi . Je suis vraiment aux anges de te voir te lancer dans ce troisième compte et j'ai hâte d'en apprendre plus sur ce nouveau personnage et sur sa relation avec sa fille pika (pour le moment elle me fait penser à Gilmore Gilrs, j'adore chouette ).

Je reconnais déjà bien ta patte avec plusieurs phrases qui m'ont bien fait sourire : vivement la suite Caro !!

Voilà mon petit "top" pour le moment Wink a écrit:

(je vous rassure d’avance, c’est pas moi, personnellement je suis plutôt en position latérale de sécurité au fin fond d’une armoire…)

[...]

Et quand je dis n’importe qui, c’est VRAIMENT n’importe qui. Genre une caissière, mon banquier, les profs d’Eidyn, etc…

[...]

Mais vu qu’à chat idiot, nom idiot selon moi même, il s’appelle maintenant Captain Tacos.

[...]

Pour tout vous dire, le chat est déjà censé être mort trois fois, j’crois que la prochaine fois il se fera juste enlevé par des martiens, parce qu’on manque un peu d’idées…

Bon courage pour la suite hug mini coeur


There is someone for everyone.
(and the person for me might be a psychiatrist)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t301-i-never-said-i-hated-you-but-if-you-were-on-fire-i-might-consider-roasting-marshmallows-dany http://last-day-on-earth.forumactif.org/t298-my-parents-thought-i-had-a-brain-tumor-once-but-i-didn-t-i-just-had-a-weird-personality-dany
avatar

Derrière l'écran : Karsimys
Double compte : Amy & Am
Avatar : Lana Parrilla
Crédits : Karsimys & Tumblr + Killing Joke (sign)

Messages : 565
Points gagnés : 10
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Compositrice / Claviériste
Adresse : Villa n°122, Harrington Av.
Age : 35 ans.
Situation : En couple avec mon canapé (traduction : célibataire, qui finira certainement sa vie comme ça)


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Lun 30 Jan - 22:27

Eheeh je suis bien d'accord avec toi. bril Elle a eu une de ces influence que je me suis dit qu'il était peut-être temps que je la joue elle aussi. pika Marki. mad love mini coeur
Yay, elle me trottait dans la tête depuis un petit moment, donc je me suis lancée ! bounce Par contre je ne connaissais pas du tout Gilmore Girls, mais après m'être un peu renseignée j'avoue que c'est un peu ça. Caro
Contente de t'avoir fait sourire. Wink

Merci pour tout ça, je continues la fiche d'Am' sur Word pour le moment, elle devrait être terminée dans pas trop longtemps. mini coeur


Caro

Beware, I am the Queen of nicknames !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : Killing Joke (ou Camille)
Double compte : Danny Dickens
Avatar : Jared Leto
Crédits : Morphine (ava), iblamejared.tumblr (gifs)

Messages : 1931
Points gagnés : 26
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Chroniqueur depuis peu, on me paie pour raconter des conneries à la radio.
Age : 33 ans.
Situation : Les joies d'un amour à sens unique...


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Mer 1 Fév - 21:15

Et bah moi je l'aime beaucoup cette petite in love I love you . J'ai hâte de la voir évoluer en RP (et puis je veux qu'elle trouve l'amoooooour, le vrai culcul joie !!).
Tu es bien entenu validée : amuse toi bien avec ce nouveau perso' qui s'annonce plein de bonnes surprises hug mini coeur


Stupid is the new Sexy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t117-a-la-poursuite-du-bonheur-la-terre-est-ronde-autant-l-attendre-ici-mads http://last-day-on-earth.forumactif.org/t105-aucun-objectif-j-suis-sur-de-pas-les-rater-mads http://last-day-on-earth.forumactif.org
avatar
Derrière l'écran : c'est un peu kaka tout ça
Double compte : Caro et Amy
Avatar : Helena Bonham Carter
Crédits : Me

Messages : 37
Points gagnés : 2
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Libraire
Age : 35 ans.
Situation : Célibataire et maman de Miss Cupidon visiblement...

MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   Mer 1 Fév - 21:21

Eheeh merci beaucoup, contente qu'elle te plaise. in love (viiiiiii moi aussi je veux hihi yeah )
Marki pour la validation ma belle. mad love



AMELY

Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Reluctant to grow up (Am)   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes, ah tu peux pas voler
 :: Je s'appelle Groot. :: Les doigts dans la prise, on est des mecs branchés.
-