AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Evénement N°4

C'est le moment pour vos personnages de faire ce qu'ils n'ont jamais osé avant

Chronologie

N'oubliez pas de dater vos RP par rapport à l’événement en cours

Et une année, une !

La MAJ des un an se termine ! Rendez-vous ici pour en savoir plus


Partagez | 


 

 Galère à domicile | Danny & Ted

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Derrière l'écran : pépito/Pauline
Double compte : Lou Johnson
Avatar : Jake Johnson
Crédits : Dinosaure (ava) Fanpop (gif)

Messages : 81
Points gagnés : 19
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Vendeur de Comics
Adresse : Une maison sur East End
Age : 33 ans
Situation : Célibataire


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Galère à domicile | Danny & Ted   Lun 27 Mar - 18:45

Galère à domicile
   
Lundi 28 septembre.
Ted était content. Bien qu’il adore son job, quand il avait un jour de congé c’était toujours Noël avant l’heure. Et quand il était tout seul chez lui, c’était mieux qu’un orgasme ! Et c’était justement le cas aujourd’hui. Ted était seul dans sa grande et belle maison, sa coloc à son boulot. C’était forcément un signe venu du ciel ! Il allait enfin pouvoir faire ce dont il avait toujours rêvé, ça y’est. Le moment était venu. Il ne l’avait jamais dit à personne, même pas à Caro, alors que c’était son plus grand fantasme. Il en avait presque les larmes aux yeux de savoir qu’il allait enfin se réaliser ! Mais trêve de mondanités, il était temps de tout mettre en place pour ce moment magique. Il fouille dans ses CD’s pour trouver LA bonne musique. Il opte pour l’album des Red Hot Chilli Peppers. Il le met dans le lecteur. Phase 1 achevée. Il se désape ensuite totalement, restant habillé seulement d’une paire de lunettes de soleil noires. Il va dans la cuisine choper une cuillère en bois puis lance la musique.

Il se met alors à chanter et danser partout dans la maison complètement à poil, utilisant sa cuillère comme micro. C’était vraiment le pied. Meilleur que ce qu’il avait imaginé ! Il réalisait à peine ce qu’il était en train de faire tant c’était génial ! Il n’avait même pas pris la peine de tirer les rideaux ou baisser les stores. De toute manière s’ils allaient tous crever dans pas longtemps, choqué la vielle mémé du coin parce qu’il avait le tuyau à l’air c’était bien le cadet de ses soucis, même s’il était à peu près sûr qu’elle tomberait raide dingue de lui. Il ne se fatigue pas, continuant de courir partout comme un gamin. Il se fait carrément tout l’album.

C’est alors qu’il est en train de se trémoussé dans le salon, bien en vue de la porte d’entrée que celle-ci est en train d’être ouverte. Il ne l’entend même pas. Trop concentré sur sa tâche oh combien jouissive. Etant de dos il ne voit pas qui vient d’entrer. Il se tourne doucement en dansant puis finit par voir que sa colocataire était sur le pas de la porte. Il reste en mode statue quelques secondes. De longues secondes. Bien trop longues. Une fois que la lumière s’allume dans son cerveau il lâche la cuillère et attrape le coussin pour cacher ses parties. La mémé il s’en foutait, sa coloc c’était autre chose. Il essaye de prendre un air totalement détaché.

« Danny. T’es pas censée être au boulot. D’habitude tu ne lâches tes cadavres que le soir. »

black pumpkin


ARE YOU FUCKING SERIOUS ? ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : Killing Joke (ou Camille)
Double compte : Mads Borrow
Avatar : Aubrey Plaza
Crédits : Fassylover (ava), wanderingpelican.tumblr (gifs)

Messages : 687
Points gagnés : 45
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Gardienne du cimetière (glandeuse à plein temps, quoi)
Adresse : Une maison sur East End.
Age : 28 ans.
Situation : Pas facile : j'essaie de me persuader que mon coloc' est juste un mec parmi tant d'autres et je suis faussement en couple avec un gay pour que mes parents me foutent la paix...


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Galère à domicile | Danny & Ted   Mer 19 Avr - 22:22

Ça m’apprendra à oser rentrer chez

moi sans prévenir.


J’appuierai toujours trois coups sur la sonnette avant de dégainer mon trousseau de clé maintenant, sait-on jamais qu’on se la joue danse tribale à poil dans mon salon… La poisse quand même : je n’avais rien demandé à personne, tout ce que je voulais c’était rentrer chez moi tranquille après une dure matinée de labeur pas vraiment acharné. J’avais tellement envie de m’affaler sur le canapé pour ne plus jamais me relever que j’étais même prête à accepter la musique à fond les ballons dans le salon pour peu qu’on me laisse glander en paix. Mais non : je rentre, et là…

Oh. Mon. Dieu.

Ted, dans son plus simple appareil, se balance dans tous les sens plus ou moins en rythme avec la musique (il y a d’ailleurs certaines partie de son anatomie que j’aurai préféré ne jamais, JAMAIS, voir s’agiter de la sorte). Le rouge me monte aux joues, je vous jure : ça me brûle. POURQUOI IL EST A POIL LUI, BORDEL ?? Tous les scénarios possibles se bousculent dans ma tête. Option n°1 : il est en train de faire une danse nuptiale qui m’échappe complètement à une meuf planquée je ne sais où dans l’appart. Il est d’ailleurs tellement à fond dans son truc qu’il n’a même pas capté que j’étais là : si ça trouve à tout moment il va se jeter sur elle pour « l’honorer » comme il se doit et, croyez-moi, c’est vraiment la dernière chose au monde que j’ai envie de voir… Je devrai partir comme je suis venue. Ouai, voilà : je vais partir et aller attendre chez Caro’ que ça se passe – non pas que ça m’atteigne hein, ne commencez pas à croire n’importe quoi, mais je préfère éviter d’assister aux ébats amoureux dont je ne suis pas l’objet, voilà tout. Je patienterai une heure, peut-être deux juste pour être sûre,  et après je glisserai subtilement à Caro’ l’idée d’appeler Ted pour savoir qui est cette foutue nouvelle conquête (parce que c’est sa meilleure amie et qu’elle adoooore tout savoir de sa vie : c’est pour lui faire plaisir à ELLE, moi, bien sûr, je m’en fou comme de ma première paire de savates de savoir qui est cette p*te pour qui il agite ses miches avec autant d’entrain…). Je suis sur le point de me décider à déguerpir quand cet idiot commence à faire demi-tour. Merde ! Je tente un pas en arrière vers la sortie, mais trop tard. Il se fige, je me fige : il me fixe et moi j’essaie tant bien que mal de ne pas laisser mes yeux glisser plus bas que le niveau de son cou… J’ai l’impression que mes joues sont en feu : je ne suis déjà pas à l’aise avec la nudité, alors je vous laisse imaginer ce que ça peut donner lorsque mon méga crush est à poil et que ce n’est clairement pas pour moi… Ted fini par réagir et il choisit apparemment de sa la jouer cool et détente : « Danny. T’es pas censée être au boulot. D’habitude tu ne lâches tes cadavres que le soir. » Je me fais violence pour reprendre mes esprits, oublier mon incroyable gêne et tenter tant bien que mal de réagir le plus naturellement possible (c’est-à-dire avec stoïcisme et grand renfort de sarcasmes…). Je fini par détourner le regard pour dégainer mon téléphone à la va vite, le mettre en mode appareil photo et prendre des photos de Ted absolument pas cadrées en me planquant ma main libre sur les yeux, genre mijaurée exagérée, en déclarant : « Merci Maddox : tu viens de m’offrir le moyen de ne plus JAMAIS avoir à faire les courses et la vaisselles dans cette coloc’ ! » J’aimerai pouvoir dire que ma voix est tout ce qu’il y a d’habituelle, mais elle est clairement beaucoup trop grave pour être naturelle…


There is someone for everyone.
(and the person for me might be a psychiatrist)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t301-i-never-said-i-hated-you-but-if-you-were-on-fire-i-might-consider-roasting-marshmallows-dany http://last-day-on-earth.forumactif.org/t298-my-parents-thought-i-had-a-brain-tumor-once-but-i-didn-t-i-just-had-a-weird-personality-dany
avatar
Derrière l'écran : pépito/Pauline
Double compte : Lou Johnson
Avatar : Jake Johnson
Crédits : Dinosaure (ava) Fanpop (gif)

Messages : 81
Points gagnés : 19
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Vendeur de Comics
Adresse : Une maison sur East End
Age : 33 ans
Situation : Célibataire


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: Galère à domicile | Danny & Ted   Mar 30 Mai - 21:57

Galère à domicile
   
Ted se sentait à la fois libre et en parfaite communion avec lui-même et ce qui l’entourait. Il n’avait pas vraiment honte de danser à poil chez lui. C’est vrai quoi, il pouvait bien faire ce qu’il voulait dans sa barraque non ? S’il fallait une dérogation pour tout et n’importe quoi on ne s’en sortait plus. Les jaloux et les rageux il les emmerdaient cordialement. Mais bon, à ce moment-là, il n’y pensait pas puisqu’il se sentait tout simplement tout puissant, pouvant faire absolument tout ce qu’il voulait, comme le maître du monde. Et personne ne pourrait venir le déranger. Enfin… ça c’est ce qu’il pensait. Un demi-tour de trop et il se retrouvait devant sa colloc’ totalement à poil. Merde, elle n’était pas prévue elle. Mais plutôt que de paniquer ou essayer de se justifier. Il préféra faire comme si tout était normal bien qu’il prît soin de couvrir ses parties génitales avec le coussin du canapé.

« Merci Maddox : tu viens de m’offrir le moyen de ne plus JAMAIS avoir à faire les courses et la vaisselles dans cette coloc’ ! »

La garce venait de prendre plusieurs clichés de lui en tenue d’Adam et en plus elle osait lui faire du chantage. Mais elle ne savait pas à qui elle avait à faire la petite. Ted n’était pas spécialement pudique sans être exhibitionniste même si la situation pouvait en témoigner le contraire. Ce n’était pas habituel. Il ne se démonte pas et garde un air totalement détaché. Même s’il prenait soin de garder son intimité bien camouflée. Il n’était pas pudique mais il n’était pas de là à s’exposer librement devant Danny. Ce n’était pas sa petite amie après tout. Si elle l’avait été, il ne serait pas gêné pour traîner plus souvent à poil dans la barraque.

« Ah tu crois ça Dickens ? Moi je crois plutôt que t’as pris ces photos pour ton simple usage personnel et que tu vas les regarder le soir seule dans ton plumard. Et sache que si tu as dans l’idée de diffuser ces photos, je te traquerai pour avoir des clichés très intéressants de toi. Ne crois pas que le verrou de la salle de bain te soit d’une quelconque aide. »

Il regarde par-dessus la paire de lunettes de soleil qu’il avait sur le nez pour lui faire un regard qui était plein de sérieux. Les verrous étaient très faciles à ouvrir de l’extérieur. Un couteau pointu faisait très bien l’affaire. Mais il ne comptait pas lui dévoiler ses techniques d’espionnage infaillibles. Il avait lu beaucoup de choses dans ses comics et il avait toujours su que cela lui servirait un jour ou l’autre. Il s’assoit sur le canapé et croise les jambes. Il remonte ses lunettes sur la tête et allonge ses bras sur le haut du dossier de façon décontractée. Le coussin posé sur son bas ventre. Il la toise du regard.

« Alors Dickens, j’espère que tu vas prendre la bonne décision. Le chantage ménage ne marche pas sur moi. Sinon, y’a un poulet dans le four. »

Oui, cela n’avait absolument aucun rapport mais c’était un truc à lui de passer du coq à l’âne en une fraction de secondes. Il avait tendance à dire les idées qui traversaient son cerveau comme ça. Mais Danny avait l’habitude de ça de toute façon donc elle arrivait à le comprendre. Carolann aussi, après tout, elle n’était pas sa meilleure amie pour rien ! Et puis, dans un certain sens, c’est ce qui faisait son charme. En général, ce petit côté faisait rire les filles et comme on fit, femme qui rit à moitié dans son lit ! Bon, ce n’était pas toujours vrai mais cela n’avait pas beaucoup d’importance. Il continue de fixer son amie, attendant la suite de ses réactions. Il espérait au moins qu’elle aurait la gentillesse de ramasser ses fringues et de lui donner vu qu’elles étaient éparpillées un peu partout.

black pumpkin


ARE YOU FUCKING SERIOUS ? ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Galère à domicile | Danny & Ted   

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
♪ Quand on arrive en ville, on arrive de nulle part ♫
 :: East End (ancienne cité ouvrière) :: Riverdale (quartier résidentiel)
-