AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Evénement N°4

C'est le moment pour vos personnages de faire ce qu'ils n'ont jamais osé avant

Chronologie

N'oubliez pas de dater vos RP par rapport à l’événement en cours

Et une année, une !

La MAJ des un an se termine ! Rendez-vous ici pour en savoir plus


Partagez | 


 

 Life is full of surprise - Oscar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Derrière l'écran : Clark
Avatar : Salvatore Vita
Crédits : Skelly

Messages : 101
Points gagnés : 22
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Enseignant à l'université dans le domaine de la littérature, des arts et langues
Age : 28 ans
Situation : En couple sous le jour d'une femmme. Contre son gré, alors qu'il cherche désespérément à trouver le bon moment pour dire à l'élu de son coeur, qu'il n'est pas réellement le bon genre.

MessageSujet: Life is full of surprise - Oscar    Mar 28 Fév - 17:16



Life is full of surprise


Oscar & Ernesto
Début Août

Une vraie blague. Pure et dure. Il n'aurait jamais cru en 100 ans qu'il se retrouverait dans une situation pareille pour une connerie pareille. Il y avait une différence entre une orientation sexuelle, et un agissement. Il n'était pas de ceux que l'on appelait les folles, pas de poignet cassé, pas de langage spécifique et aiguë. Bon d'accord, il y avait les crèmes et le rasage, mais ça, c'est très intégré désormais dans la société et ne veut absolument rien dire. Mais là, il avait l'air d'une folle, il en était persuadé. Il n'aurait jamais pensé devoir demander un jour à ses amies, de le transformer complètement en terme de genre. Houla, il vivait carrément le traitement des barbies, il pouvait désormais les comprendre et il détestait ça en un certain sens. Il n'aimait pas les filles, niveau attirance c'était un non bien clair, alors en devenir une équivalait à un inconfort terrible. Se faire pomponner en grande paresse par contre, il ne détestait pas. Il les observait faire jusqu'à la toute fin, et puis hop, il était temps d'aller avoir l'air d'un con dans un bar, avec son ami et sa maudite théorie.

Il n'avait absolument aucune idée si le résultat était réussi ou non, s'il avait l'air d'une drag-queen plus qu'autre chose... Il avait quand même des traits de son côté. Il n'avais pas la shape de Tom Hardy, ni cette tête avec des gros traits. Il avait une certaine finesse, et pouvait passer un peu plus pour une femme sportive.

« I fucking hate it. »
« Dude.... You're perfect! I would date you if I didn't know you had a surprise in your pants. But can you like... Change your voice? And act like a real girl ?»


Bonjour le gros roulement des yeux et le grognement typiquement masculin pour en ajouter une couche de plus. Il y alla avec une petite imitation parfaite. Il n'aurait jamais cru non plus que les longues années de sa jeunesse à caricaturiser la voix et gestes de sa sœur lui aurait été utile un de ses jours. Décidément oui, tout allait pour le mieux pour cette expérience, malheureusement pour lui et son confort merdique. Il était trop tard de toute manière, au moment même où il lui avait dit oui pour prouver le contraire de sa théorie bidon... On attire plus de fille, avec une fille. On verra bien.

Ernesto était là, devant les fait, angoissant à l'idée de se retrouver dans un pareil endroit avec ce début de paranoïa. Et si un de ses étudiant s'y trouvait, et pire, s'il le reconnaissait ? Mon dieu ce qu'il était con d'avoir dit oui. Il s'en voulait de plus en plus et ne tarda pas à se commander un verre. Du fort par pitié, il avait grandement de besoin pour passer au travers de sa soirée en espérant l'oublier, pourquoi pas. L'avantage dans les boîtes de nuits c'est qu'il y avait un coin paix, alias le bar.

CODES BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Derrière l'écran : Adam
Avatar : René Grincourt
Crédits : Skelly ♥

Messages : 631
Points gagnés : 41
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Étudiant en droit
Age : 26 ans
Situation : En deuil pathologique d'une séparation douloureuse, il a retrouvé l'amour sans se douter qu'une surprise l'attend dans le détour

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Jeu 2 Mar - 3:43



   Ernesto & Oscar
    Girl you know I want your love

P
etit copain, petite copine, c’est des concepts. Franchement c’est puéril. Les femmes. Quelle blague. Tu leur décroches la lune, elles veulent aussi les 63 lunes de Jupiter. Parce que rien n'est jamais assez beau, assez bon, quelqu'un a toujours mieux que toi et tu te fais écarter comme un vulgaire objet. Yen a marre. Comme Ed Sheeran confirme que le club n'est pas le meilleur des endroits pour trouver l'amour, c'est là que je mets les pieds en cette soirée, bien déterminé à chasser les femmes de mon esprit et boire jusqu'à ne plus reconnaître ma propre mère. Puis si des chansons pop du genre, auxquelles je connais sans faillir toutes les paroles, jouent à tue-tête et que l'alcool me pousse à chanter, alors soit.

Tout allait bien. Je respectais le plan à la lettre, pas d'attache, pas de femmes, je suis un homme indépendant et fier et libre, je me respecte et je suis capable de vivre seul. Du moins, c'était ce dont j'essayais de me convaincre, alors que mon regard passait pour la troisième fois sur une femme près du bar, aux côtés d'un homme qui ne pouvait clairement pas être son petit ami, parce qu'il était moche et elle était magnifique. Telle une déesse ayant posé pied sur Terre pour nous toucher de sa beauté. C'est sans doute ses pouvoirs célestes qui avaient d'ailleurs fait flancher mes dernières résolutions, alors que mes pieds me guidaient vers le bar pour passer commande à l'homme derrière.

C'est ainsi qu'un verre fut déposé devant la jolie jeune femme, avec un petit commentaire du barman comme quoi c'était offert par quelqu'un. Quelqu'un qui se tenait un peu en retrait et dévorait des yeux avec la subtilité d'un éléphant dans un magasin de porcelaine. J'avais l'avantage d'être clair, alors que nos regards se croisaient et que je sentais passer le courant. Mes pieds n'en faisaient encore une fois qu'à leur tête, me conduisaient tout droit aux côtés de la demoiselle et mon coeur battait si fort, si vite, si fort, si fort ...
Les mots se mélangeaient dans ma tête, jamais une femme ne m'avait fait sentir comme ça, en un instant tout bascula et je sorti simplement la première phrase cohérente et toute faite qui se présenta suffisamment clairement à mon esprit:

« Hey, I heard you're good in algebra, can you replace my X without asking Y ? »

Au moment où les mots quittaient ma bouche, je sentis que je venais de merder. Genre, mentionner son ex au moment où on rencontre une nouvelle fille, c'est clairement la chose à faire. De même qu'utiliser de si mauvaises pick-up lines qui ne charment plus personne. Dans mon empressement de rectifier la chose, je poursuivis misérablement « I mean, do you believe in love at first sight- or should I walk by again ? .... I .... actually, Im gonna walk by again. Forget everything. Nothing happened »

Je sentais mes joues s'enflammer alors que je m'éloignais péniblement. Bravo l'expert en séduction. C'est toi et ta main ce soir, yet again.
Prenant une profonde inspiration, je fis demi-tour, accrochai un sourire sur mon visage et tentai de paraître moins débile alors que je revenais vers la jeune femme dans l'espoir de, cette fois, repartir sur de meilleures bases.

« Hey ... »

Bon. Okay c'est pas beaucoup, mais de garder les choses simples était encore mieux que de dire des conneries.



WILDBIRD
 


    Look Away, Look Away
    This boy will wreck your evening, your whole life and your day. Every single rendez-vous is nothing but dismay, so look away, look away, look away ...  
    Ask any stable person should I date him, they will say : Look away, look away, look away ...  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Derrière l'écran : Clark
Avatar : Salvatore Vita
Crédits : Skelly

Messages : 101
Points gagnés : 22
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Enseignant à l'université dans le domaine de la littérature, des arts et langues
Age : 28 ans
Situation : En couple sous le jour d'une femmme. Contre son gré, alors qu'il cherche désespérément à trouver le bon moment pour dire à l'élu de son coeur, qu'il n'est pas réellement le bon genre.

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Jeu 2 Mar - 17:51



Life is full of surprise


Oscar & Ernesto

Il commençait déjà a trouver le temps long et tentait de ne pas développer un TOC du regard vers l'heure. C'était quand même assez difficile de ne pas regarder... Un peu comme la nourriture prise entre les dents de votre ami quoi. On a cette forte tendance à fixer, et on peine à ne pas le faire. Heureusement pour lui, il ne pouvait lire dans les pensées, car celle à son encontre aurait certainement été la raison de plus qu'il lui avait fallu pour fuir. Sauf qu'en fait ça, c'était pas grand chose...

Le malaise avait atteint un nouveau pic, à la vue de ce verre déposé devant lui. Une grande incompréhension dans son regard et dans son air, avant qu'Ernesto ne croit que la théorie ne commence à s'appliquer. Sauf que le barman avait clairement un trouble de vue, ou alors il avait deviné qu'il était un mec, ou alors c'était une stratégie typiquement féminine, offrir un verre à la date pour ensuite la poignarder sauvagement dans le dos. Aucune idée. C'était le néant en cet instant.

Hop son ami vint attirer son attention. « Dudeee... Did you see that? The guy is fucking you with his eyes. » Bonjour le roulement des yeux. « Et après tu te demandes pourquoi t'es encore célibataire...» Bah quoi, il utilisait pas le bon langage avec une fausse dame. Mais une dame, en reste une no matter what, pas vrai? « You better watch your words too. Or I don't change my voice or my damn acting.  » On pouvait clairement voir qu'il n'y avait pas grand flirt entre les deux en cet instant. Ernesto avait un air agacé, alors que l'autre avait rigolé avait d'être un brin vexé. Et il avait enfin osé, rencontrer ce regard qui commençait à peser sur lui.

Wait what? Il n'était pas gros, il n'était pas moche, rien du stéréotype repoussant et pas un gros duch bag non plus. C'était peut-être pas lui...? Il en avait aucune idée. Finalement non, oh merde. Enfin oh merde dans le sens qu'il était pas sous son meilleur angle, disons. Ça le faisait chier, on va se le dire. Parce qu'il aurait jamais dit non à cet homme fort charmant qui s'approchait de lui. Il était encore un peu plus loin lorsqu'il s'était empressé de dire à son ami « If I say please take me is that innapropriate? » Autant rigoler de la situation, au moins un peu. Il l'avait bien fait marré en tout cas. « Your theory is a total fail for now by the way darling. » Ou alors elle fonctionnait plus du côté des hommes, carrément.

Son air avait drastiquement changé à l’ouïr des premiers mots dit. Oh mon doux. Beurk. Un macho. Tristesse. Déception. Malaise plus qu'évident de la part de notre bel italien « Are you kidding me? » Avait-il dit dans sa langue maternelle. Qu'il comprenne ou non, il en avait absolument rien à cirer. Il avait effectivement merdé. La soirée allait être longue si en plus, il était prit avec ce type avec certes, une très belle gueule avec qui il se serait bien permis de s'envoyer en l'air toute la nuit mais... Son cerveau, ça n'allait pas trop.

Ça c'était sa pensée avant qu'il ne tente misérablement de se reprendre. Mignon. Mais bon quand même, il avait une partie de lui qui voulait foutre le camp. C'était malaisant plus qu'autre chose, dans son ensemble et Ernesto ignorait encore s'il devait lui dire qu'il... enfin qu'elle... était aux filles ou à rien du tout. Ou alors qu'elle était une pan, exclusivité aux noirs uniquement. 'Fin bref, le jeune homme avait décidé de se reculer et de recommencer. Misère. Cauchemard. Si seulement il savait... Bon il pouvait bien se forcer un peu pour rendre son expérience un peu moins honteux. Le pauvre quand même. « Hey... You okay? » Mais avec ce léger sourire ce n'était pas une forte moquerie. Entre coquinerie et douceur. « I'm talking to your pride right now. »  Et hop, bonjour le petit rire. Il s'amusait quand même de la situation. Homme ou femme, il restait quand même cet individu avec cette unique personnalité.

CODES BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Derrière l'écran : Adam
Avatar : René Grincourt
Crédits : Skelly ♥

Messages : 631
Points gagnés : 41
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Étudiant en droit
Age : 26 ans
Situation : En deuil pathologique d'une séparation douloureuse, il a retrouvé l'amour sans se douter qu'une surprise l'attend dans le détour

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Jeu 2 Mar - 22:50



   Ernesto & Oscar
    Girl you know I want your love

Oh
putain. Une langue exotique. Il aurait pu m'envoyer chier que j'aurais souri comme un con. Jle faisais déjà. Sourire comme un con. Mes ovaires inexistants venaient d'exploser. J'avais honnêtement jamais ressenti un truc pareil me serrer le bas ventre. J'devais surement avoir un peu de bave au coin des lèvres, voire le menton plein, mes yeux refusant de quitter la demoiselle. Celle qui avait manqué à ma vie tout ce temps. Celle qui lui donnerait enfin un sens.

Jcomprenais quand même que mon approche initiale n'avait pas été gagnante, la deuxième s'avérant plus fructueuse alors qu'elle répondait à ma salutation, et engageait la conversation. Enfin, se moquait plutôt gentiment de mon échec, taquinerie qui m'arracha un sourire gêné. Mes joues devaient encore s'empourprer. Merde. « Yeah, uh ... my ego is licking its wounds in a dark corner of my mind right now » Je forçai un petit rire qui devint vite plus naturel. Jdevais me permettre de me détendre. Inspirer. Expirer. C'est une fille, un être humain, ya pas de quoi en faire tout un plat right ? « About that, it was pretty bad, Im sorry, I got nervous » Aussi bien l'admettre, les filles aiment bien une touche de sensibilité, et l'honnêteté par-dessus tout. Un sourire aux lèvres, je désignai le verre sur le comptoir, presque gêné. « Didnt know what you liked to drink either, figured you could handle more than a fruity cocktail, but I'd be happy to buy you one if thats your thing »

J'étais tout ce temps très conscient de la présence de l'autre homme et de son regard qui pesait sur moi, qui me transperçait par son insistance. Soit ils étaient effectivement ensemble et ce mec planifiait différentes façons toutes aussi discrètes et efficaces les unes que les autres de se débarasser de moi ... ou alors c'était un ami protecteur qui tentait de percevoir à quel type d'homme ils avaient affaire. Déterminé à lui prouver que j'étais dans la catégorie des bons gars, je me tournai vers lui et affichai un sourire en prenant la main de la jeune femme dans la mienne. « Excuse me, Im sorry I interrupted you guys here, but could I maybe steal this beautiful girl from you for a dance ? »

WILDBIRD
 


    Look Away, Look Away
    This boy will wreck your evening, your whole life and your day. Every single rendez-vous is nothing but dismay, so look away, look away, look away ...  
    Ask any stable person should I date him, they will say : Look away, look away, look away ...  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Derrière l'écran : Clark
Avatar : Salvatore Vita
Crédits : Skelly

Messages : 101
Points gagnés : 22
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Enseignant à l'université dans le domaine de la littérature, des arts et langues
Age : 28 ans
Situation : En couple sous le jour d'une femmme. Contre son gré, alors qu'il cherche désespérément à trouver le bon moment pour dire à l'élu de son coeur, qu'il n'est pas réellement le bon genre.

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Ven 3 Mar - 4:54



Life is full of surprise


Oscar & Ernesto

Ernesto commençait à douter. Il commençait surtout à croire que cet inconnu avait soit abusé d'un substance quelconque, dans la branche des drogues ou des liquides, ou encore qu'il avait un problème avec ce que l'on appelle: contrôle de soi. Il manquait de subtilité, et il ne savait comment réellement le prendre. Bien ou mal, mais il ne croyait certainement pas qu'il s'était transformé en déesse le temps d'une nuit, avant de retomber en mode citrouille le lendemain. Avec son chandail de la même couleur, si confortable. Enfin bref.

Définitivement bizarre, ce type. Dans un autre contexte, il l'aurait surement rigolé. Mais le malaise était trop prenant.  « At least it isn't licking something else. » Autant aller dans le même type d'humour. Tout en s'auto-censurant parce qu'il était en mode demoiselle. Quel ennuie. Déjà là, le jeune devait le trouver audacieux, ou peut-être impolie. Qui sait. Bon sang qu'il était nerveux, il comprenait parfaitement le côté singe désynchronisé. Pauvre enfant. Compassion. Ça allait le calmer un peu en même temps. Il faisait deux beaux mélangent quand même. Souvenirs de prépubaires qui léchait le visage littéralement plutôt que d'embrasser, parce qu'ils ne comprenaient pas comment faire. Sauf qu'ils étaient deux adultes avec les chaussures mal placées et qui essayaient d'avancer sans tomber.  « It's okay darling, I am too. »  Ce qui était quand même vrai. Y'avait cette boule dans son bide, cette envie de fuir, si prenante, et le fait qu'il se sente désormais prisonnier du regard de cet inconnu qui ne semblait pas prêt de foutre le camp. Ça lui donnait envie de faire une caca nerveux, comme on dit. Mais faute de n'avoir rien mangé, il allait s'en sortir.

« Fruity cocktails are not gonna help me tonight. You guessed right on my taste. »  Il aurait prit la bouteille au complet, mais un verre à la fois pourquoi pas. Il ne se gêna pas pour en prendre une bonne gorgée, sans grimace. De toute manière, son regard avait changé de cible. Jesus. Non. Oh. Hell. No. Si son bleu éclatant dans ses yeux était impressionnant, vous ne l'avez pas vu lorsque des couteaux s'y installe. En direction de son ami, qu'il prétende que ça le dérange, ou peu importe. Sauf que le petit con, ça le faisait bien marrer. « Sure... It's just a dance after all. » Oh le con. « Je vais t'assassiner et t'étrangler avec tes tripes enculé. »  C'était très gracieux pour une demoiselle n'est-ce pas. Mais dit avec un ton si doux et avec un sourire, on pourrait croire qu'Ernesto lui disait des mots d'amours. Il avait attendu un autre tournement de tête pour caler son verre avant d'aller prier pour qu'un système de son ne lui tombe sur la tête. Il pourrait certes mourir, ou alors juste tout oublier. C'était plus la seconde option qu'il désirait. Un autre détournement de tête et ce fit le signe de l'assassin qu'il fit en direction de son ami. Le pouce sous la gorge, avec son regard sous le thème de la noirceur. Et hop, mine de rien, on sourit comme si de rien n'était. Il allait lui faire payer, c'était certain. En plus il rigolait. Il allait crever les pneus de sa voiture avant de partir, tiens. Ça lui apprendra. Tout était de sa faute après tout.  

CODES BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Derrière l'écran : Adam
Avatar : René Grincourt
Crédits : Skelly ♥

Messages : 631
Points gagnés : 41
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Étudiant en droit
Age : 26 ans
Situation : En deuil pathologique d'une séparation douloureuse, il a retrouvé l'amour sans se douter qu'une surprise l'attend dans le détour

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Ven 3 Mar - 17:37



   Ernesto & Oscar
    Girl you know I want your love

S
on attitude. J'adorais. Certains auraient pu s'en offusquer, la trouver limite vulgaire, mais pas moi. Elle était pas comme les autres filles. Elle était différente. Unique. Si c'était pas un signe à mes yeux, que nous étions faits l'un pour l'autre. Je m'étais contenté de rire au commentaire. J'étais le mec, j'étais celui qui avait fait les premiers pas dans cette tentative de séduction, et j'étais malgré tout celui qui se retrouvait complètement charmé, conquis déjà, par un sourire, par un regard de ces yeux plus bleus que bleus. Tous les deux peut-être nerveux, mais c'était moi le cas le plus grave ici. Déjà bon que ma main ne suait pas abusivement dans la sienne ...

Et elle buvait comme une vraie, en prime. Ma princesse. Ma femme. Veux-tu m'épouser?

La permission obtenue pour la danse, je ne me fis pas prier pour entraîner la demoiselle vers le centre de la place, où une certaine foule se déhanchait déjà sur le rythme de la musique. J'avais envie de lui dire les mots les plus doux, dans la langue de ma mère pour faire concept, Suédois contre Italien, on ne se comprendrait pas et pourtant on se comprendrait, par cette connexion qui passait entre nous, qui liait nos coeurs d'un petit fil doré. Je l'aimais déjà.

Mes bras encerclèrent délicatement sa taille et mon front se déposa contre le sien. Proches tout en maintenant une mince distance entre nos deux corps, par soucis de la respecter, je rivai mon regard dans le sien et lui sourit simplement. Elle devait forcément sentir passer le courant. Forcément entendre nos coeurs battre à l'unisson. La danse était lente, douce. Le silence était de mise, du moins pour l'instant, je ne m'autorisais pas encore à briser la douce tranquillité dans laquelle nous étions enveloppés. Comme si rien autour n'existait plus, qu'il n'y avait qu'elle et moi, dans notre bulle intemporelle, dans notre moment. « Name's Oscar ... May I ask yours ? » finalement murmuré, tout doux, tout sourire. Mes lèvres rêvaient de caresser la courbe de son cou, la douceur de sa mâchoire, rêvaient de rejoindre les siennes qui me tentaient depuis la toute première seconde. Sans vouloir la brusquer, je me risquai à la première envie, logeait ma bouche au creux de son cou pour le plus doux des baisers, léger comme une plume, remontant vers son menton en un chemin tout aussi délicat.

WILDBIRD
 


    Look Away, Look Away
    This boy will wreck your evening, your whole life and your day. Every single rendez-vous is nothing but dismay, so look away, look away, look away ...  
    Ask any stable person should I date him, they will say : Look away, look away, look away ...  ⠇
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Derrière l'écran : Clark
Avatar : Salvatore Vita
Crédits : Skelly

Messages : 101
Points gagnés : 22
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Enseignant à l'université dans le domaine de la littérature, des arts et langues
Age : 28 ans
Situation : En couple sous le jour d'une femmme. Contre son gré, alors qu'il cherche désespérément à trouver le bon moment pour dire à l'élu de son coeur, qu'il n'est pas réellement le bon genre.

MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    Lun 13 Mar - 18:54



Life is full of surprise


Oscar & Ernesto

Il n'avait pas perdu de temps, pour le tirer vers un monde qu'il aurait préférer éviter aujourd'hui. Parce qu'elle n'aidait en rien sa paranoïa, lui qui se demandait encore plus s'il n'y avait pas des gens dans la foule qui pourrait bien le reconnaître. Ces petites têtes jeunes qui se demandaient s'ils n'avaient pas déjà vu cette supposé fille à quelque part. Ou peut-être que la foule était en fait, le meilleur endroit pour se cacher? Dans un cas comme dans l'autre, il n'y avait rien de paisible pour lui en cette soirée. Il en oubliait presque de respirer, mine de rien.

Ses poumons n'avaient pas fini d'être défectueux toutefois... Avec cette soudaine proximité. Y'avait plus la moindre trace de bulle personnelle, il l'avait déjà envahis. Lui, ce jeune homme, avec son regard et toute la volonté du monde de faire de lui, sa reine de la soirée. Il pouvait mettre un trait sur l'espoir de le ramener chez lui pour tenter désespérément de faire des bébés qui ne verraient jamais le jour.

Ernesto tentait, tranquillement mais doucement, d'oublier son genre qu'il avait changé, pour effacer les doutes, pour prétendre le temps d'une soirée. Il essayait de changer son processus cognitif pour voir cette situation sous un meilleur angle. Bon allez, amuse toi, fait ce que tu veux, au pire, il aura la surprise de sa vie. Il avait accepté le personnage, surement aidé par l'alcool, et par cette musique qui bourdonnait dans ses oreilles.

Oscar.. Ah bon. C'était plutôt un vieux nom, pour une tête pareille. Ça lui avait donné le même effet qu’appeler un bébé Robert. Comme si quelque chose ne concordait pas. En même temps, il n'avait pas choisi son nom, personne ne le pouvait. C'était peut-être aussi une question de culture... « Ginette. » Petit silence avant de rigoler. Il avait eu cette envie de créer le même sentiment de what is this name. Ou alors de lui faire croire qu'ils se comprenait avec les parents un peu barjots et adorateur de vieux nom. « Or Elisa. » Parce que ça faisait plus italien et exotique, comme son accent.

Ernesto se laissa emporter par cette bulle qui se créait doucement autour d'eux. C'était doux, ce jeune homme jouait le paquet complet du jeu de cartes de charme. Il savait ce qu'il voulait, soyons honnête. Il était un peu dans une impasse, ignorant s'il devait agir comme une femme ou alors comme lui même. Et encore, le premier il ignorait. Il y avait tellement de variables. Le laisser faire, se laisser emporter. Mais alors fille trop facile ou innocente? Faire l'indépendante, créer une distance. Agace ou alors autre chose. Bordel que c'était compliqué ce truc. Ah et puis fuck off. Elisa pouvait aller se faire voir, c'était moins compliqué de faire ce qu'il voulait. En cet instant, c'était d'en profiter, quand même un peu... Bon peut-être plus qu'un peu hein... Parce que notre bel italien qui s'était laissé faire sous le traitement de cette bouche, avait changé l'angle de se tête pour que le frôlement se termine lèvres contre lèvres. Un regard bien chaud, franchement taquin, qui avait disparu pour laisser place à un baiser, doux. Il n'était pas con non plus. Oscar n'était pas vraiment subtil dans ce qu'il voulait. Toutefois, il ne lui donna pas complètement non plus, en y mettant fin, court, accompagné de ce petit sourire en coin.

CODES BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Life is full of surprise - Oscar    

Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
♪ Quand on arrive en ville, on arrive de nulle part ♫
 :: Connaught Square (place principale) :: The Empire (boîte de nuit)
-