AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Evénement N°4

C'est le moment pour vos personnages de faire ce qu'ils n'ont jamais osé avant

Chronologie

N'oubliez pas de dater vos RP par rapport à l’événement en cours

Et une année, une !

La MAJ des un an se termine ! Rendez-vous ici pour en savoir plus


Partagez | 


 

 I’m just gonna go live under a bridge and ask people riddles before thy cross. (Caro' & Teddy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Derrière l'écran : Killing Joke (ou Camille)
Double compte : Mads Borrow
Avatar : Aubrey Plaza
Crédits : Fassylover (ava), wanderingpelican.tumblr (gifs)

Messages : 687
Points gagnés : 45
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Gardienne du cimetière (glandeuse à plein temps, quoi)
Adresse : Une maison sur East End.
Age : 28 ans.
Situation : Pas facile : j'essaie de me persuader que mon coloc' est juste un mec parmi tant d'autres et je suis faussement en couple avec un gay pour que mes parents me foutent la paix...


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: I’m just gonna go live under a bridge and ask people riddles before thy cross. (Caro' & Teddy)   Sam 17 Sep - 9:54

I’m just gonna go live under a bridge and ask people

riddles before thy cross.


Vendredi 29 août
Foutue fixette. Sur Ted en plus : foutu fixette INJUSTIFIÉE qui fout la merde !! Deux semaines que ce mariage de l’angoisse a eu lieu et que j’ai la tête à l’envers pour rien : un petit bécot  tout ce qu’il y a de plus meaningless sur la piste de danse. J’ai quoi, douze ans ? Come on : get over it, Danny ! Moralité, ne jamais rendre service. Voilà. Ça m’apprendra.
Je disais donc : deux semaines. Deux semaines que je bloque sur Ted qui traverse l’appart en calbut, Ted qui change une ampoule, Ted qui se renverse une bière sur sa chemise… L’angoisse, quoi. J’en viens presque à envisager de déménager tellement je suis mal à l’aise ! Sauf que je n’ai pas assez de fric pour me payer un appart toute seule et que je suis assez lucide pour me rendre compte que je ne suis pas le genre de coloc qu’on s’arrache… Je pourrai peut-être aller vivre sous un pont et racketter les gosses qui le traversent ? Mouai, en fait non… Du coup, devant ce néant de solutions alternatives, je subis. Et j’ai l’air con aussi. Genre je bégaie, je rougis : encore un peu et j’en serai presque à ricaner pour rien, mais heureusement je vaux mieux que ça (pour l’instant en tout cas : qui sais jusqu’où je peux sombrer si cette histoire de crush ne s’arrange pas très vite ?)… Oh, et j’oublie des trucs aussi. Genre mes clés : raison pour laquelle je me retrouve aujourd’hui à traverser la ville pour rejoindre Ted à son boulot et ne pas avoir à attendre sur les marches du parvis comme une âme en peine qu’il veuille bien rentrer. Il est dix-neuf heure et je sais que Monsieur est de fermeture aujourd’hui, alors j’en ai au moins pour une bonne heure à poireauter à GeekLand : je rentre donc dans la boutique avec une Grumpy Face de conséquence… Je sillonne les rayonnages pour enfin tomber sur Ted qui papotte avec Caro : je vois que ça bosse dur toute la journée ! Sans ménagement ni salutation d’aucune sorte (mais ils me connaissent à force, je pense qu’il en faut beaucoup plus pour les vexer maintenant), je les coupe net dans leur conversation : « J’espère que t’as tes clés sur toi. » Humf. Tellement agréable, tellement joviale : comment ne pas me succomber ?..


There is someone for everyone.
(and the person for me might be a psychiatrist)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t301-i-never-said-i-hated-you-but-if-you-were-on-fire-i-might-consider-roasting-marshmallows-dany http://last-day-on-earth.forumactif.org/t298-my-parents-thought-i-had-a-brain-tumor-once-but-i-didn-t-i-just-had-a-weird-personality-dany
avatar

Derrière l'écran : Karsimys
Double compte : Amy & Am
Avatar : Lana Parrilla
Crédits : Karsimys & Tumblr + Killing Joke (sign)

Messages : 566
Points gagnés : 10
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Compositrice / Claviériste
Adresse : Villa n°122, Harrington Av.
Age : 35 ans.
Situation : En couple avec mon canapé (traduction : célibataire, qui finira certainement sa vie comme ça)


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: I’m just gonna go live under a bridge and ask people riddles before thy cross. (Caro' & Teddy)   Lun 19 Sep - 19:40


Carolann à la rescousse
« Faites qu’il les ait reçus, faites qu’il les ait reçus… » Je déambule dans la rue, les doigts croisés proches de mes lèvres qui murmurent ces mots sans cesse. Au comble de l’excitation, je me rendais au magasin de comics que tient Ted tout en espérant ne pas lui courir sur le haricots en débarquant en furie. Mais bordel, sur mon suivi c’est noté « livré », « LIVRÉ ». Je m’agrippe comme une pauvre dingue à mon portable qui affiche ledit suivi de poste. Quelques jours plus tôt, j’ai fais quelques commandes personnelles auprès de Ted : Comme c’est mon meilleur ami, il y a toujours moyen de s’arranger pour avoir des petits privilèges comme celui-ci. Ainsi, j’avais fait l’acquisition de quelques figurines qu’il me manquait pour ma collection Star Wars mais aussi (et surtout) : Je suis parvenue à acheter (une belle petite somme certes mais quand on aime on ne compte pas) un comics Iron Man dédicacé par Stan Lee lui même ! STAN LEE LES GARS ! Si c’est pas avoir le cul bordée de nouilles ça ! Vous comprenez pourquoi je suis toute excitée, maintenant ?
Ça y est, la façade du magasin de mon meilleur ami se dresse devant moi, et je me hâte pour traverser la rue, profitant du fait qu’il n’y ait pas de voitures. Je pousse la porte telle une tornade non pas sans lancer un « Coucoooooou ! » et cherche Ted du regard, avant de l’apercevoir au niveau du comptoir du magasin. A côté de lui, posé sur ce dernier : un carton. Et là plus de doute ! Je me précipite vers lui et jette tout de même un petit regard sur le bon de poste, pour être sûre de ne pas me tromper et mes yeux s’illuminent. « Ouiiiiiii, tu les as reçuuuuuuus ! » Je me jette vers lui pour lui faire un câlin, toute contente avant de retourner derrière le comptoir et de faire glisser le carton devant moi. Je sors mon petit couteau suisse, et défait alors le scotch autour de la boîte avant de prendre une voix à laquelle si on avait ajouté la musique du premier homme sur la lune on aurait pu croire à un évènement historique : « Prépare toi au déballage de l’item le plus incroyable de ma collection, mon lapin. » Ce qui n’est pas crédible parce qu’en tant que vendeur de comics, il doit déjà en avoir, des items dédicacés. Mais je m’en fout parce que pour moi c’est tellement d’émotions que j’en ai les larmes aux yeux (oui, je me mets dans des états pareils pour une vulgaire bande dessinée qu’un vieux monsieur bien sympathique a signé mais bordel vous pouvez pas comprendre). Dès que je vois la couverture paraître, sous un sachet de protection, je m’empare de la bête en marchant sur des œufs. « Bon Dieu, c’est magnifique. » Je l’admire pendant un petit moment, mine de rien, avant de la tendre à Ted qui, je n’en doute pas, a bien envie de voir lui aussi la merveille. Pas de doute, on ne m’a pas roulée dans la farine avec cet item. Il va très vite devenir la pièce maitresse de toute ma collection.
Tandis que, un peu calmée, je commence à déballer les figurines Star Wars, je sursaute lorsque Danny débarque sans prévenir demander les clés de Ted. Elle a surement du oublier les siennes (merci Captain Obvious, plus perspicace que ça y a pas, bravo Caro, t’as le droit à une médaille). Je lui souris quand même, toujours avec cet air complètement ravi, avant de regarder Ted (ou plutôt mon comics) attendant sa réponse par rapport à Danny, voir si il allait chercher à l’embêter un peu ou bien à lui donner ses clés sans rien attendre d’autre. Option pour laquelle Carolann à la rescousse, pas question de laisser filer Danny sans que Ted et elle n’ait échangé d’autres mots qui ne concernent pas un bout de ferraille.
AVENGEDINCHAINS
[/i][/i]


Caro

Beware, I am the Queen of nicknames !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : pépito/Pauline
Double compte : Lou Johnson
Avatar : Jake Johnson
Crédits : Dinosaure (ava) Fanpop (gif)

Messages : 81
Points gagnés : 19
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Vendeur de Comics
Adresse : Une maison sur East End
Age : 33 ans
Situation : Célibataire


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: I’m just gonna go live under a bridge and ask people riddles before thy cross. (Caro' & Teddy)   Jeu 22 Sep - 0:49

I'm just gonna live under a bridge and ask people riddles before thy cross
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ted n'avait pas vraiment à se plaindre. La journée avait été plutôt calme dans le sens où les clients ne s'étaient pas marchés dessus pour pouvoir entrer dans la boutique. Ce qui en fin de compte l'arrangeait bien. En effet, cela lui permettait de pouvoir lire certains comics tranquille, un peu en mode bibliothèque quoi. Mais il ne fallait rien répéter à son patron où il aurait des ennuis, et il y tenait à ce job, pour une fois. C'était sûrement le seul métier aussi cool alors il n'avait pas du tout envie de le perdre. Accoudé au bar et mordant dans son sandwich, il livreur entre dans la boutique. Il lui remet le colis en échange d'une signature. Il pose le colis à côté de lui sur le comptoir. Il sourit en y voyant le nom de Carolann inscrit, elle allait sûrement sauter partout. Et il la comprenait, lui aussi devenait tout fou quand il avait des items rares en sa possession, la plupart de sa paye partait la dedans mais bon, il s'en foutait un peu, il préférait se faire plaisir plutôt qu'autre chose. Et puis il était assez grand pour se gérer tout seul et faire des conneries. Il finit son sandwich. Quelques clients se succèdent à intervalles plutôt réguliers. C'était toujours sympa les journées de boulot ou on pouvait glander tout en étant payer. Il relève la tête en entendant la petite clochette tintée signe que quelqu'un était entré dans la boutique. Il fait un sourire en coin en voyant Carolann.

« Coucoooooou ! »


Il rit légèrement à son enthousiasme, Carolann était un vrai médicament quand elle était de bonne humeur. Cela faisait toujours du bien d'avoir quelqu'un comme cela dans son entourage proche. Il suit son mouvement des yeux à partir du moment où elle a vu le colis. Au final cela aurait pu être drôle qu'il lui fasse croire qu'il n'avait toujours rien reçu... Du moins pendant deux trois minutes.

« Salut Caro »


Il la laisse inspecter le bon de commande, on était jamais trop sûr de rien.

« Ouiiiiiii, tu les as reçuuuuuuus ! »

Il rit légèrement. Oui, cela semblait logique. Mais bon, il comprenait parfaitement cet état d'euphorie dans lequel elle étai et qui risquait sans aucun doute de prendre encore plus d'ampleur quand elle aurait ouvert ce carton. Il la regarde faire, voulant la laisser découvrir même s'il était également très impatient de voir ce qu'il y avait à l'intérieur de ce colis.

« Prépare toi au déballage de l’item le plus incroyable de ma collection, mon lapin. »

Il sourit toujours et la regarde enfin déballé ce fameux carton. Il restait calme en apparence même si le fan en lui dansait la macarena. Et bah dis donc, c'était quand même sacrément bien emballé ! Il reste pourtant silencieux, ne voulant pas gâcher ce beau moment à sa meilleure amie. C'était épique, il devrait filmer la scène, aussi pour lui montrer sa tête, c'était quand même plutôt drôle. Il est encore plus intéressé lorsqu'elle sort enfin l'item de son emballage. Ah bah ce n'était pas trop tôt !

« Bon Dieu, c’est magnifique. »

Il trépigne un peu d'impatience, il espérait qu'elle lui laisse le voir de plus près, ce qu'elle fait quelques minutes après. Ted manipule l'item avec beaucoup de précautions, c'est qu'il ne voulait pas l'abîmer, ça la foutrait mal quand même ! Après s’être rassasié la vue il finit par lui rendre son item, la laissant déballer le reste.

« C'est sûr que c'est un super item que tu viens d'acquérir, j'espère que tu en feras bon usage au moins. »

Il lui fait un petit clin d'oeil amusé alors que Danny fait son entrée au même moment. Il la regarde avancer jusqu’au comptoir, et bah c'est qu'elle ne semblait pas vraiment très bien lunée... Déjà quand elle venait s'aventurer jusqu'ici ce n'était pas vraiment bon signe. Il réfléchit rapidement, essayant de se souvenir s'il avait fait des conneries ou non récemment mais rien ne lui venait à l'esprit.

« J’espère que t’as tes clés sur toi. »

Il hausse un sourcil, plus aimable tu meurs. Mais bon, c'était Danny après tout. Elle n'était pas réputée pour sa bonne humeur et ses sourires à tout épreuve. Même si il y avait des limites. Super, cela voulait dire qu'elle n'avait pas ses clés, comment elle avait fait pour oublier ses clés... C'était quand même assez con. Même lui il y pensait à ses clés, c'était pour dire ! Il la toise un peu du regard, laissant un petit silence planer. Après tout il n'était pas à ses ordres.

« Oui j'ai mes clés. Comme toute personne normalement constituée. Tu sais, ça ne te réussit pas vraiment de trainer au milieu des mecs morts toute la journée, t'es vraiment en train de te changer en croc-mort. Ça devient quand même assez flippant. Ou alors c'est le retour au monde des vivants qui est compliqué. C'est vrai que les morts ça a pas beaucoup de conversation. Mais c'est toujours moi qui subit la phase de réadaptation c'est lourd. »

black pumpkin


ARE YOU FUCKING SERIOUS ? ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Derrière l'écran : Killing Joke (ou Camille)
Double compte : Mads Borrow
Avatar : Aubrey Plaza
Crédits : Fassylover (ava), wanderingpelican.tumblr (gifs)

Messages : 687
Points gagnés : 45
Points dépensés : 0 pts

Emploi : Gardienne du cimetière (glandeuse à plein temps, quoi)
Adresse : Une maison sur East End.
Age : 28 ans.
Situation : Pas facile : j'essaie de me persuader que mon coloc' est juste un mec parmi tant d'autres et je suis faussement en couple avec un gay pour que mes parents me foutent la paix...


Feuille de personnage
Mon petit bloc de Post-It :
MessageSujet: Re: I’m just gonna go live under a bridge and ask people riddles before thy cross. (Caro' & Teddy)   Dim 16 Oct - 13:30

I’m just gonna go live under a bridge and ask people

riddles before thy cross.


Caro’ affiche un air complètement béat et je me demande un instant si :
a) Elle est sous l’influence de produits pas franchement licites qui transforment les gens en espèce de bisounours qui s’émerveillent pour un rien ;
b) Elle vient d’avoir une révélation du type biblique ou autre et que je ne sais quel Dieu vient de lui apparaître devant les yeux ;
c) Son état est juste un doux mélange de ces deux options qui sont, avouons-le, tout sauf incompatibles.
Je réalise finalement que mes théories ne sont pas franchement vraies lorsque je parviens à faire le lien de cause à effet entre ce qu’elle tient entre ses mains et son air tout ce qu’il y a de plus ravi. Misère… Ted et Caro’ ne sont décidément pas amis pour rien : ils partagent la même passion pour tout ce qui découle de près ou de loin des super-héros et de Bruce Lee (à moins que ce ne soit Stan Lee ? J’ai un doute... En gros ils sont fans du Lee qui n’est pas typé asiat’, voilà… Je me demande si ce ne serait pas un peu raciste de leur part d’ailleurs, aha !).

Ted se lance dans une de ses fameuses tirades et me tire mon analyse geekesque. Mon dieu, comment est-ce possible de débiter autant de mots à la minute – que dis-je : à la seconde ! Vous pensez qu’il y a des une liste des records pour ce genre de truc ? ‘Faudrait qu’il pense sérieusement à concourir…
Je l’entends plus que je ne l’écoute vraiment : croyez-le ou non, mais toute mon attention se concentre sur le mouvement de ses lèvres et non sur ce qu’il raconte (navrant, je sais)… Mais j’en saisi tout de même plus ou moins l’essence : « Oui […] ne te réussit pas […] mecs morts […] flippant […] conversation […] c'est lourd. » Donc je sais qu’il a ses clés, normal quoi. Pour le reste j’ai un poil de mal à réconcilier les morceaux, mais vu que le champ lexical de la mort m’a semblé être pas mal utilisé je t’ente quand même un truc : les bras tendus droit devant moi, la tête penchée et la langue sortie, j’avance d’un pas lent et traînant vers Ted en poussant un long râle bien guttural. En gros je fais le Zombie, quoi. « Clés donner. Ou cerveau moi manger. » que je dis avec un peu de mal (en partie parce que ma langue pend toujours en dehors de ma bouche…). Je suis maintenant plantée devant Ted et je commence à tâter ses poches pour dénicher son trousseau de clés quand soudain un comics ô combien improbable et grotesque capte mon attention. Sous mes yeux, une pseudo super-héroïne Marvel couverte de paillettes, en tenue de lycra blanche moulante façon Abba, avec des bottes faites à base de boules à facettes Disco… « The Dramatic Debut of the Dazzler. » que je dis en lisant le titre à voix haute et me saisissant de l'exemplaire. « Dramatique c’est le mot juste… C’est quoi son pouvoir à elle : rendre sourds les gens avec de la musique des années 80 ? » J’en esquisse même un demi-sourire, c’est dire à quelle point je la trouve ridicule cette bonne dame ! « Prévenez-moi si Bruce Lee en fait un film de celle-là, je me laisserai peut-être convaincre… »

HJ 1 : Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolée pour le retard  Embarassed
HJ 2 : Et parce que le comics existe vraiment, je vous fait partager la couverture
 mouahaha


There is someone for everyone.
(and the person for me might be a psychiatrist)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-day-on-earth.forumactif.org/t301-i-never-said-i-hated-you-but-if-you-were-on-fire-i-might-consider-roasting-marshmallows-dany http://last-day-on-earth.forumactif.org/t298-my-parents-thought-i-had-a-brain-tumor-once-but-i-didn-t-i-just-had-a-weird-personality-dany
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
♪ Quand on arrive en ville, on arrive de nulle part ♫
 :: Connaught Square (place principale) :: Second Genesis (boutique de comics et salle d'arcade)
-